Vous êtes ici

5 conseils de fin d'hiver pour des travaux de chantier en toute sécurité

Lorsque les températures affichent des valeurs négatives et que les intempéries s’en mêlent, tout doit être fait pour permettre de poursuivre en toute sécurité les travaux de chantier programmés. Face au risque de conditions météorologiques difficiles, les 2 maîtres mots sont anticipation et adaptation. On prendra soin bien sûr de consulter la météo des prochains jours et son évolution. On veillera également à adopter quelques consignes préventives et réflexes de bon sens pour garantir le confort de travail, la santé et la sécurité des ouvriers.

Voici nos 5 conseils à l’épreuve du froid :

Sensibiliser vos équipes et collègues de chantier

Pour préparer sereinement vos équipes aux rigueurs de l’hiver, rien de mieux qu’une réunion d’information sur les risques et règles de prévention liés aux travaux en extérieur. Et quand le froid s’installe, il est toujours utile de prévoir un bref point sécurité le matin avant le démarrage du chantier.

Consulter la météo et surveiller le vent

On adaptera l’activité et l’organisation du chantier en conséquence, jusqu’à l’interrompre si les risques encourus sont trop grands. Par avis de vent fort, on limitera ou proscrira les travaux en hauteur et les opérations de levage. D’autre part, associé au froid le vent en accentue la sensation et peut exposer dangereusement les yeux. Pensez à les protéger.

Bien s’équiper pour le froid

Ce qui veut dire chaudement et si possible confortablement. L’idéal étant de superposer plusieurs couches de vêtements :

  • Un vêtement respirant près du corps. On évitera certains textiles comme le coton qui conservent l’humidité pour privilégier ceux plus techniques qui maintiennent la chaleur du corps et favorisent l’évacuation de la transpiration.
  • Un vêtement isolant pour conserver la chaleur
  • Un vêtement protecteur pour se protéger de l’humidité et du vent

Prévoir également une bonne protection des mains, de la tête et des pieds grâce à des équipements adaptés : gants, chaussettes et bonnet polaires, chaussures imperméables et anti dérapantes…

Adopter une hygiène de vie de circonstance

Pour lutter contre le froid, le corps doit s’alimenter en qualité et en quantité. On optera plutôt pour des repas riches en sucres lents (pates, légumes secs, pain complet…) ; c’est en effet en brûlant les sucres que nos cellules fabriquent de la chaleur !

Toutes les 2 heures et idéalement à l’abri dans un lieu chauffé, faites une pause boisson chaude. De préférence avec chocolat chaud ou tisane plutôt que le café. Oubliez les faux-amis alcool et cigarettes, qui ne réchauffent pas mais déshydratent et augmentent la sensibilité au froid.

Pratiquez enfin régulièrement quelques gestes utiles et simples pour se réchauffer en stimulant la bonne circulation du sang : frapper le sol avec les pieds, se frotter les mains…

Limiter le temps d’exposition au froid et les tâches manuelles

Plusieurs précautions peuvent être prises pour adapter le travail aux conditions climatiques hivernales :

  • Sur le chantier, prévoir un abri chauffé pour les pauses boissons/repas et le stockage/séchage des vêtements humides
  • Favoriser la rotation des tâches dans la journée pour profiter des heures les moins froides
  • Eviter les efforts physiques importants et prolongés en privilégiant autant que possible l’usage des outils de manutention et les tâches automatisées

 

Réchauffés par ces quelques conseils, vous voilà parés pour affronter les derniers soubresauts de l’hiver !